Un ancien manoir

Nidfurn est mentionné comme domaine lucratif dans la charte du monastère Säckingen de l' année 1300 . Le bailli du monastère résidait jusqu'au 14ième siècle dans une tour dont le fondement s'est bien maintenu.

En 1526 un manoir à trois étages tout en pierre fut construit sur ce fondement au stile gothique habité par la famille de Blumer comme maison mère. Othmar Blumer III fit des plans pour une transformation de ce manoir vers la fin du 16 ième siècle. Probablement il s'agissait de l'idée de construire un autre étage.

C'était le fils de Othmars, Peter Blumer (1587-1669), qui réalisa en 1640 ces plans de réconstruction. Il donna la forme encore actuelle à la maison en faisant construire deux autres étages avec des chambres supplémentaires et deux petites salles de fête sous un énorme toit à pic.


Pour la construction on n'utilisait que des materiaux locaux car Blumer disposait de beaucoup de bois et de pierres dans sa propriété. Le manoir fut orienté vers les points cardinaux; aussi on considerait les connaissances géomantiques encore connues dans le 17ième siècle.


Les murs comportant la maison sont épais d'un mètre. La disposition des pièces est symétrique et marquée par de grands foyers et hauteurs considérables. L'intérieur de la maison est marqué par des éléments médiévals comme des murs de colombage et des escaliers étroits. Les pilliers de fenêtre sont en bois. Les lambris sculptés au stile de la renaissance.

En 1786 la porte principale et quelques portes de chambre furent remplacées. Dans quelques pièces on mit des parquets élégants et dans un salon on plaça un poèle en faïence a stile du classicisme. Cette maison cossue était la plus haute des maisons dans la région et habitée par les déscendants de Peter Blumer jusqu'à la 10ième génération. Le bâtiment est parmi les rares immeubles médiévals encore dans leurs état originals en Suisse.

Ce manoir magnifique fut récemment améangé avec un intérieur authentique par les propiétaires actuels, aussi ont ils planté un verger historique (Icomos).


Retour